Accompagner la reterritorialisation des filières : l’exemple de la laine
17 mai 2019
Lettre TriesseGressard Mai 2019 : Débat TriesseGressard #5 : le retour aux abattoirs de proximité a-t-il du sens ?,Interview de Clothilde Girard, Interview de Perrine Ruamps
17 mai 2019

Interview de Clothilde Girard, Experte alimentation durable

 

Clothilde, tu as un parcours professionnel très anglo-saxon. Pourquoi avoir rejoint TriesseGressard ?

Je viens en effet de passer plus de 10 ans en Angleterre dans un grand groupe industriel sur le secteur du Snacking. Ingénieur de formation, en biologie appliquée aux IAA et un DEA de Nutrition humaine, je suis passionnée par ce secteur agro-alimentaire.

C’est un secteur sous pression, que je qualifierai de pression positive ; le secteur est scruté par les consommateurs et les politiques ; c’est une chance formidable pour les industriels qui sont aujourd’hui attendus comme agents du changement de la transition alimentaire.

Opportunité car s’ils veulent vraiment répondre à cet appel à l’action, la création de valeur est à la clé. Différenciation sur les marchés concurrentiels, légitimité auprès des consommateurs, sécurisation du sourcing et des débouchés via des partenariats amont/aval gagnants, engagement accru des salariés en quête de sens, attractivité amplifiée pour les investisseurs… les bénéfices sont multiples pour in fine établir des modèles plus durables, c’est-à-dire viable sur le long-terme car plus respectueux de leur écosystème.

Je veux mettre mon expérience au service des entreprises qui veulent réussir cette transformation de leur modèle. TriesseGressard y est engagé, aux côtés des dirigeants et de leurs équipes. C’est cela qui me plait, redéfinir la mission de l’entreprise, repenser les modèles (innovation, supply, gouvernance…), mobiliser les équipes.

 

Peux-tu nous parler brièvement de ton expérience et quels seraient les bénéfices pour nos clients TriesseGressard et futurs clients ?

 Je pense que c’est une vraie force d’avoir pu expérimenter des postes dans des fonctions différentes car je comprends à présent l’écosystème complet d’une entreprise et conçoit spontanément les impacts d’une décision stratégique sur chacun des métiers. C’est ce qui a fait la richesse de mon expérience en Angleterre et qui est applicable aux missions que j’effectue au sein de TriesseGressard.

Ma dernière fonction était celle de Strategy Manager ; il s’agissait d’éclairer les dirigeants sur leur questionnement stratégique, pointer où étaient leurs enjeux prioritaires et les aider à définir une vision et des objectifs de déploiement. J’ai vu ce que signifie concilier la performance (opérationnelle, managériale, et financière) et la responsabilité (sociale, sociétale et environnementale).

Auparavant, comme Responsable d’Etudes, j’ai appris à comprendre la dynamique du marché, les attentes sociétales, les leviers de croissance et les implications sur les indicateurs internes. J’ai expérimenté la collaboration étroite avec la R&D, le Marketing, le Category Management, les équipes de ventes, de production et de finance.

Je suis revenue en France avec une conviction profonde : chaque collaborateur, chaque département a le potentiel et les moyens de « faire la différence » et de contribuer au succès d’une entreprise. Les hommes et les femmes qu’il faut engager et mobiliser sont la clé de la réussite de tout projet.

Ce sont ces expériences doublées des méthodes et outils de TriesseGressard que je porte auprès de nos clients. TriesseGressard a une formidable histoire dans les filières agroalimentaires françaises. Combiné à mon expérience anglo saxonne, notre offre d’accompagnement est aujourd’hui unique pour des entreprises qui veulent transformer leur modèle vers un modèle contributif à une alimentation saine et durable.

Tu travailles actuellement sur le projet RSE de TriesseGressard. Peux-tu nous parler des axes de travail ?

En effet, je travaille avec une autre consultante sur le développement RSE du cabinet. Les principes de durabilité étant au cœur de nos missions il nous paraissait logique que le cabinet applique ces mêmes principes à son activité globale, interne et externe. Il fallait que l’on « walk the talk » comme disent les Anglais (c’est-à-dire que l’on passe des paroles aux actes), c’est une question de cohérence.

Nous avons dans un premier temps réalisé un autodiagnostic de notre engagement RSE. Nous avons ensuite identifié des axes prioritaires d’amélioration sur des domaines tels l’environnement, le développement local ou les consommateurs. L’équipe a alors été génératrice de nombreuses idées nouvelles et créatives, alliant quick wins et actions à plus long terme pour avancer sur chacun des axes. Nous débutons aujourd’hui la phase de déploiement de ces idées – phase clé pour commencer à progresser !

Nous explorons également des options de labélisation/certification pour faire reconnaître notre engagement. Bientôt je l’espère une nouvelle annonce dans une prochaine newsletter…

Vous pouvez me contacter à l’adresse mail suivante: cgirard@triessegressard.com